INFO :

Suite aux dernières annonces du gouvernement, le festival est annulé. En savoir plus

Les réalisateurs 2020


loreaux
Jean-Michel Dury

La part du rêve

Jean-Michel Dury est Auteur-Réalisateur et Cadreur pour la télévision depuis plus de vingt ans. Son cinéma touche au monde du sensible, il aime explorer des univers singuliers, il aime partir à la rencontre des gens d’ici, des gens d’ailleurs et transmettre une vision poétique du réel. Il est également à l’origine du festival de cinéma documentaire « Docs en goguette

loreaux
Marc Weymuller

La part du rêve

Il écrit et réalise des films qui mettent en rapport l'histoire individuelle et la grande histoire. Ses films sont documentaires puisqu'ils partent du réel, mais ils utilisent des moyens narratifs qui sont plutôt ceux de la fiction. Son cinéma, résolument contemplatif, tente d'approcher cette part de la mémoire intime qui, dans un monde pressé et amnésique, continue à lutter.

Pour lui, filmer, c'est relier ce qui est séparé : le proche et le lointain, les images d'aujourd'hui et celles d'hier, les vivants et les morts. C'est remettre le passé au présent, aller à la rencontre, rester curieux, attentif à ce qui est, et ignorant de ce que l'on va saisir. Filmer le réel, c'est le
reconstruire. Et le reconstruire, c'est le réinventer.

Il veut continuer à faire confiance au spectateur et à croire au pouvoir de révélation du cinéma, à sa capacité à donner à voir et à entendre ce que le réel cache ordinairement à nos yeux et à nos oreilles.

loreaux
Jérôme QUADRI

Il était une fois Espigoule

Né en 1977, Jérôme Quadri passe son enfance à Fos-sur-mer (13), entre camargue, collines, zone industrielle et méditerranée. Autodidacte, c’est avec le premier caméscope familial qu’il débute dans la vidéo. Il réalise plusieurs courts métrages amateurs avant de se lancer dans la réalisation de films institutionnels et de making of, de captations et de vidéos-clips. Touche à tout, il est aussi à l’aise derrière une caméra, au montage ou à la prise de son. Il est également compositeur de musiques de films et de chansons (Duval Mc, Kiss & Go...). En 2008 il est choisi par l’entreprise Sennheiser pour créer le logo sonore de la marque sur tous les supports de Communication. Collaborateur des Films d’Espigoule, il est assistant de Christian Philibert depuis le tournage d’ Afrik’aïoli. En 2019 il réalise son premier long métrage ainsi qu’un documentaire sur la génèse du film “les 4 saisons d’Espigoule”.

loreaux
Laurent CHEVALLIER

Mode d’évasion

Né en 1955 à Paris, Laurent Chevallier fait ses études de cinéma de 1974 à 1976, à l'ENS Louis Lumière, formateur à la Fémis, au master d'Africadoc.
Durant les années 80, il réalise, pour la télévision, ses premiers documentaires de « globe trotter », du Pôle Nord au Pôle Sud, du Cap Horn aux sommets de l'Himalaya.
En parallèle, il tient la caméra pour les réalisateurs tels que René Allio, Jacques Rouffio, Patrice Leconte, Gérard Mordillat, Nicolas Philibert ou Joris Ivens.

En 1989, il réalise sur le continent antarctique son premier long métrage cinéma Au Sud du Sud. En 1990, Djembefola, son premier film africain , l'amène en Guinée Conakry, un pays qui va fortement l’attirer au point d’y réaliser par la suite L’Enfant Noir (1995), Circus Baobab (2000), Hadja Moï (2005), Momo le doyen (2006), Expérience Africaine (2008), La trace de Kandia (2014).
Entre ses films guinéens, il réalise au Maroc de : La vie sans Brahim (2001) et La Pépinière du Désert (2009) et à Montreuil où il vit : « Pour de vrai pour de Faux » (2015) et « Les mots de la cité » (2019).

Plusieurs de ces films ont été primés dans les festivals internationaux.

loreaux
Anne JOCHUM

On a beau tuer les hirondelles

Depuis 10 ans, elle réalise, entre autres, les films des productions Préparons demain,autour de l’enfance, de l’adolescence et de la parentalité. Quelques réalisations :
- Bien dans son corps, bien dans sa tête
- Bienvenue Mister Chang

loreaux
Hendrick DUSOLLIER

Derniers jours à Shibati

Licencié en Histoire à la Sorbonne et diplômé des Art-Décos de Paris, Hendrick Dusollier réalise en 2005 son premier film Obras, un voyage à travers les vieux quartiers en destruction de Barcelone. Proposition artistique et technique inédite, il est sélectionné à Locarno, nommé aux César, prix SCAM, et sera le court-métrage le plus récompensé de l’année dans les festivals internationaux. Son film suivant Babel est une allégorie des profonds bouleversements que subit la Chine contemporaine.

Également coproduit par Arte, il est sélectionné à Rotterdam et reçoit de nombreuses récompenses dont le prix Unifrance 2010 du meilleur court-métrage.En 2013, son documentaire Une journée dans la vie d’un dictateurest diffusé dans une trentaine de pays.Pour Derniers jours à Shibati, il a suivi la disparition du tout dernier quartier historique de la mégapole de Chongqing en Chine

loreaux
Bruno LE JEAN

Lost In Bresse

Bruno LE JEAN est réalisateur et documentariste élu deux fois « Plume d'or de L'ici et l'ailleurs ».
Il est également réalisateur des guignols de l'info et des brèves pour Groland.

loreaux
Rémy BATTEAULT

Opéra Kids

Rémy Batteault, né dans la même ville, et 136 ans jour pour jour après Etienne-Jules Marey, l’un des inventeurs du cinéma, a la passion du documentaire. Il en a réalisé une vingtaine pour la télévision, traitant de sujets variés comme une trilogie familiale autour de la charcuterie et du Super 8, l’immigration italienne en Lorraine ou encore le suivi de petits patients dans un hôpital psychiatrique de jour.
Une curiosité naturelle sans cesse renouvelée, un attachement pour le monde de l’enfance l’ont conduit à s’intéresser aux projets de l’Opéra de Limoges : De cendre et d’or et, aujourd’hui, OpéraKids.

loreaux
Blaise PERRIN

La ronde

Après un Master spécialité "études cinématographiques et audiovisuelles" à l’Université Lumière Lyon II, Blaise Perrin intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2006. Diplômé en 2009, il devient la même année lauréat de l’Académie des Beaux-Arts et, à ce titre, réside durant deux ans à la Casa de Velazquez à Madrid.
Il y réalise deux séries photographiques : l’une consacrée aux villages abandonnés de la région de Soria, l’autre sur l’édification d’une cathédrale par Justo Gallego Martínez. Cette série, intitulée L’Ouvrage, fut publiée en 2019 par la maison d’édition espagnole La Fábrica avec, notamment, des textes du romancier et poète Lyonel Trouillot (Actes Sud) ainsi que de la critique d’art brut Graciela García Muñoz.

Lauréat en 2019 de la Villa Kujoyama à Kyoto, Blaise Perrin y séjournera un trimestre en 2020 en qualité de cinéaste pour donner une suite à son premier film documentaire, La Ronde, sur l’histoire de Yukio Shige, un policier à la retraite qui depuis 15 ans consacre sa vie à surveiller les falaises de Tojinbo au Japon.
Sa pratique de la photographie et du cinéma documentaire creuse sa voie dans des lieux retirés, délaissés, anachroniques (carrières, grottes, casses automobiles, villages abandonnés, cathédrale en chantier…) ou auprès de personnages « hors-normes », tels Justo Gallego Martínez ou Yukio Shige.

(crédit photo @MarieAynaud)

loreaux
Dominique RABOTTEAU et Frédéric SOLTAN

Les Ferries du Delta (BANGLADESH)

Dominique et Frédéric ont réalisé en Inde plus de 80 documentaires diffusés sur France 3 et France 5.

Ils sont l’illustration de vraies rencontres avec des hommes et des femmes qui dans leurs tâches quotidiennes, dans leurs créations artistiques, dans leurs fêtes et dans leurs rituels, nous ont aidé à comprendre l’Inde, à en apprécier sa variété et sa vitalité.

loreaux
Christophe SWITZER

Soury

loreaux
Violaine LABRUSSE et Gilbert LOREAUX

De bric et de broc

Gilbert Loreaux, diplômé de l’Ecole Nationale de Photo et Cinéma Louis Lumière Promo 1966-68. Opérateur de prises de vues long métrage entre 1968 et 1980 Gilbert Loreaux travaille avec Jérôme Laperouza, Claude Lelouch et Maurice Pialat entre autres, mais plutôt que les studios de cinéma ce sont les grands espaces qui le fascinent.

Gilbert Loreaux rêve de planter sa caméra sur tous les continents. La rencontre avec les frères Janssen sera déterminante pour sa carrière et comblera sa soif de découverte.
Gilbert Loreaux a sillonné la planète entière du Japon au désert du Ténéré en passant par la Laponie, l’Himalaya et même l’Antarctique avec Jean-Louis Etinne, avant de poser ses valises à Saint Martin en Bresse en 2002.

Il crée avec Violaine Labrusse Les films de la Guyotte et à partir de 2005 un festival de films documentaires : L’ici et l’ailleurs. Depuis leur installation en Bresse Gilbert Loreaux et Violaine Labrusse ont réalisé une série
de documentaires sur les gens d’ici en coproduction avec France3 Bourgogne : Gens de Saône, Jour de pêche, Le Temps du Muguet, Une année particulière, et Le renard et nous.

Partenaires du festival
France 3 Bourgogne Conseil général de Saône et Loire Conseil Régional de Bourgogne Ecomusée de bresse Volailles de bresse Communes de Saint Martin et Saint Bonnet en Bresse Radio Bresse